be

SOUTENONS CELLES ET CEUX
QUI RISQUENT LEUR VIE
POUR NOUS PROTÉGER

Défiler vers le bas

Insultes, blessures, vol d’équipement, jets de pierres
ou tirs de feux d’artifice.
Nos pompiers·ères et ambulanciers·ères sont de plus en plus souvent victimes d’agression.

Difficile à croire ? Et pourtant, pendant la période des fêtes, certains vont loin pour amuser la galerie…
aux dépens de celles et ceux qui mettent tous les jours leur
vie en danger pour protéger la nôtre.

0 %
des secouristes a subi une agression physique*
0 %
des secouristes sont insultés hebdomadairement*

Alors mobilisons-nous
avec la campagne “Rien de drôle”.

La mission

SOUTENIR LES POMPIERS
ET LES POMPIÈRES

Vous souhaitez stimuler un changement ? Allez sur le « Mur du Respect » : un espace en ligne où vous pouvez donner un signal clair avec votre prénom. Un petit geste pour faire entendre votre voix aux côtés des pompiers·ères. Aidez-nous à recueillir 500 signatures pour faire une déclaration forte.

EN SAVOIR PLUS
SUR LE PHÉNOMÈNE

Vous avez déjà entendu parler de ce sujet et vous souhaitez en savoir davantage ?
C’est la première fois que vous en entendez parler et cela vous choque ?

Écoutez le récit de nos témoins.

DEVENIR AMBASSADEUR
OU AMBASSADRICE

Vous estimez vous aussi qu’agresser des pompiers ou pompières, des ambulanciers ou ambulancières n’a rien de drôle ?
Alors aidez-nous à toucher un maximum de personnes.
Il vous suffit de partager la campagne avec vos proches ou de créer vos propres story sur les réseaux sociaux en utilisant le sticker #WeStandWithFirefighters.
Découvrez comment faire !

AGRESSER
UN POMPIER
NE FAIT RIRE PERSONNE.

Étonnement, indignation, incompréhension, … Parmi les réactions des personnes interviewées, le rire n’apparaît pas.

En effet, malgré l’augmentation des épisodes de violence, la population est aux côtés des pompiers·ères et ambulanciers·ères : non seulement lancer des pierres ou des feux d’artifice contre les secouristes d’urgence n’a rien d’amusant, mais cela met en danger les personnes qu’ils partent secourir.  

« Les pompiers se consacrent chaque jour à notre sécurité. Ces personnes méritent notre respect et nous ne pouvons pas accepter qu'elles soient victimes de violences ou d'agressions. Nous restons déterminés à lutter vigoureusement contre ces phénomènes afin que nos services de secours puissent exercer leurs missions en toute sécurité. »

Annelies Verlinden, ministre de l’Intérieur, des Réformes institutionnelles et du Renouveau démocratique

DES PERSONNES, DES HISTOIRES

Témoignages de deux pompiers, d’une pompière et d’une ambulancière

Pieter

POMPIER DEPUIS 18 ANS

« Nous venons pour aider les gens. La violence arrive de manière inattendue et cela nous fait peur aussi. »

KATHERINE

AMBULANCIÈRE DEPUIS 17 ANS

« C’est un boulot qui est très diversifié et qui permet d’avoir une part d’humanité chaque jour lorsque l’on fait une garde. »

MICKAEL

POMPIER DEPUIS 11 ANS

« Être pompier, chez moi c’est une passion depuis que je suis tout petit. »

HANNE

POMPIÈRE DEPUIS 3 ANS

« J’aime mon travail, surtout parce que je peux travailler en équipe et aider les gens. »

PASSEZ À
L’ACTION SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Ne restez pas indifférents face aux violences.

Apporter sa contribution au soutien des pompiers·ères et des ambulanciers·ères via les social media est très simple. Il suffit de :

  1. Choisir la photo ou la vidéo à partager dans votre story Facebook ou Instagram
  2. Appuyer sur l’icône Sticker
  3. Taper un des mots-clés(#WeStandWithFirefighters, IBZ, sécurité civile, pompiers) et… le jeu est fait !

Il n’y a plus qu’à choisir votre sticker préféré et partager votre story.

TÉLÉCHARGEZ LE MATÉRIEL DE CAMPAGNE

Vous êtes un·e journaliste, une institution publique, une école, une caserne de pompiers ou un·e citoyen·ne engagé·e ? Vous souhaitez relayer la campagne, utiliser l’affiche digitale ou tout simplement en savoir plus ?

N’hésitez pas à télécharger le matériel de campagne !

* Ces chiffres sont le résultat d’une enquête menée en 2021 auprès de 836 pompiers, ambulanciers et membres du personnel des services d’urgence. Ils ne se réfèrent donc pas uniquement aux pompiers et aux ambulanciers. Source : Verwee, I., Dormaels, A., Vermeulen, C. (2022). Violence et agressivité α l’encontre des travailleurs exerτant une fonction publique, Bruxelles : Vias institute